Initié pendant deux ans au métier d’acteur avec Frédéric Merlo au conservatoire du Kremlin-Bicêtre. Il intègre en 2010 l’Académie, l’École Supérieure Professionnelle de théâtre du Limousin dirigé par Anton Kouznetsov dont il sort diplômé en juin 2013.


Depuis, il a joué dans des mises en scènes de Vera Ermakova, Paul Golub, Pierre Pradinas, Jean-Claude Fall, Stéphanie Loïk, Nicolas Bigard, Léa Miguel et Jean-Baptiste Tur, Marie-Anne Denis et Timothée François, Sylvie Peyronnet, la compagnie Lazzi Zanni, et Fabien Bassot. La compagnie La Sauvage. Le théâtre de l'éventail. Martina Raccanelli, Christophe Guichet et Claire Cafaro.
Il participe à la création du collectif Zavtra dont il est acteur dans deux spectacles: Trans de Julien Bissila, et Delavallée Bidiefono et Notre Petite Ville de Thornton Wilder, mis en scène par Simon Mauclair.
A Participer au projet «Se voir changer, se voir grandir» avec le festival des Francophonies et le collectif zavtra, ou de la 6ème à la 4ème, il a mené un travail artistique avec deux classes de deux collèges de Limoges en liens avec deux auteurs. La restitution à été présenté en juin 2018, au centre culturel Jean Moulin. Il met en scène Le Météore d'après Friedrich Dürrenmatt qui sera crée en octobre 2020 avec le collectif zavtra.


Parallèlement, il joue au cinéma et à la télévision dans le téléfilm Meurtres en Corrèze d'Adeline Darraux, dans la série Un village français, dans le moyen-métrage de Lisa Testy: Chiaroscuro, dans le film d'Antoine Fumat Au Désert, N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures, de William Windrestin et co-dirige la direction d'acteur dans le film J'étais dans ma maison et j'attendais que la pluie vienne de Jean-Luc Lagarce, réalisée par Élisa Delorme. Il vient de jouer dans le court-métrage Corps de Michael Salerno. Il débute l'écriture de son premier court-métrage inspiré de la pièce Le Météore. Il intègre le collectif de cinéma Le Pick-up basé à Marseille, axé sur la création et la
formation, trainings d'acteurs.

Guillaume Delalandre