© LA SAUVAGE.

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

LA COMPAGNIE

La Sauvage est une compagnie théâtrale implantée à Limoges, fondée en septembre 2016 par trois comédien-ne-s issu-e-s de la Séquence 8 de l'Académie de l'Union – École Supérieure Professionnelle de Théâtre du Limousin : Hélène Bertrand, Erwann Mozet et Lorine Wolff.

 

    Une mauvaise herbe, c’est une plante qui pousse partout, qui dérange sur les pelouses et dans les cultures. Mais si on y regarde de plus près, la mauvaise herbe est aussi et surtout une plante qui, la plupart du temps, s’avère non seulement être pleine de vertus nutritives et médicinales, mais aussi une excellente indicatrice de l’équilibre – ou du déséquilibre – du terrain. Elle se propage et s’adapte avec une rapidité époustouflante. En somme, la mauvaise herbe est une grande débrouillarde, qui sait aussi essaimer autour d’elle. Une plante non-domestiquée, une plante sauvage. Pourquoi donc l’appeler « mauvaise » ?


    La Sauvage, c’est un clin d’œil à la mauvaise herbe, un hommage qui lui est rendu. Une jeune pousse qui tente de planter des graines dans les esprits, mais aussi dans les endroits où on ne l’attend pas. C'est également une compagnie au sein de laquelle les artistes s’adaptent, changent de casquette. Car à l'heure où l'acteur tend vers son indépendance vis à vis du metteur en scène, les trois coresponsables artistiques de La Sauvage ont décidé de brouiller les pistes, étant tour à tour comédien-ne-s, metteur-e-s en scène, ou même auteur-e-s.


    La Sauvage a la volonté d’investir des lieux non-théâtraux, afin d'amener le spectacle là où on ne l'attend pas. La rencontre avec de nouveaux publics, notamment ceux qui ne sont pas amenés à voir du spectacle vivant (publics empêchés, en difficulté financière ou sociale, dont les domiciles sont éloignés de la vie culturelle, ... ), est une des visées majeures du travail de la compagnie.